Derniers sujets
» Résultats d'expédition
Ven 27 Fév - 3:06 par Salliel

» Chapitre IV: Balise
Lun 23 Fév - 7:02 par Salliel

» Nouvelle hierachie
Jeu 12 Fév - 20:21 par Salliel

» Présentation de vinvin
Jeu 12 Fév - 12:17 par vinvin35

» BAR PARLE TOUT
Jeu 12 Fév - 6:30 par aldarione

» Chapitre III : Archives
Jeu 5 Fév - 1:32 par Salliel

» Chapitre II: Premières pluies
Ven 30 Jan - 23:21 par Salliel

» Twitch peut rendre riche !!! 69.000 euro donné !
Dim 25 Jan - 12:20 par Aikari

» Chapitre I : Instalation
Jeu 22 Jan - 1:10 par Salliel

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 10 le Sam 10 Jan - 11:57

Chapitre I : Instalation

Aller en bas

Chapitre I : Instalation

Message par Salliel le Jeu 22 Jan - 1:10

Journal du commandant Zourson
– 15 jours Déméterriens depuis l'atterrissage forcé –


Sur les 32 blessés immobilisés, 7 ont succombé à leurs blessures et 5 autres sont encore alités, tous les autres peuvent à nouveaux marché sans l'aide de personne.

Comme l'avaient annoncé nos scientifiques et médecins, notre corps s'adapte peu à peu au manque d'oxygène, nous permettant d'élargir le périmètre de reconnaissance autour du camp et d'établir un un peu plus celui-ci, pour le rendre plus durable et plus confortable. Vash, s'étant progressivement remis de son choc, a dirigé les colons pour bâtir des abris au fur et à mesure des jours. N'ayant pas de matériaux convenables, il s'est servi de la navette écrasée et des structures rocheuses comme base intégrante des abris. Une bonne partie de la navette a donc été éventrée et les plaques récupérés ont servies pour former un toit abritant une bonne partie du campement. En creusant la roche, nous avons pu observer que celles-ci était complètement creuses et remplies d'une poche de gaz émettant un gigantesque souffle à la première percée. Après la surprise spontanée, cela s'est avéré être fort utile car nous avons pu installer une partie du camp à l’intérieur beaucoup plus facilement que prévu.
Une colon a été assignée à l’éducation de Vash, bien que celle-ci n'est pas grand chose à lui apprendre du point de vue matériel ou cognitif, cet « enfant » a encore besoin d'une figure a qui se confier et se référer.

Une bonne partie des instruments a pu être remis en état, nous renseignant de manière plus précise sur les alentours et la planète. Le rythme journalier est bien différent de celui de notre Terre : possédant 3 lunes et gravitant dans un système solaire a deux étoiles, la nuit totale n'existe pas ici (ou du moins a lieu dans des conditions très exceptionnelles). Un jour Déméterrien équivaut à 35h terriennes et depuis notre position nous subissons une nuit de seulement 10h durant laquelle nous sommes constamment éclairé par les lunes. Démétera est assez proche du centre du système, la température y est donc très élevée, malgré que nous nous trouvions en altitude  (environ 40 à 50°C). Notre rythme de vie évolue progressivement jusqu'à travailler de nuit nous évitant ainsi les grosses chaleurs de la journée tout en restant suffisamment éclairé pour quoique se soit.

Un petit groupe est parti pendant quelques jours afin de gravir le sommet le plus proche afin de récolter plus informations sur les alentours. Ils sont revenus 4 jours plus tard, épuisés, mais sains et saufs. Bilan de cette expédition : une station de communication primaire a été installée au sommet qui nous permettra à présent de recevoir les messages d'un plus large périmètre pour enfin localiser précisément les deux autres croiseurs écrasés. Pour ce qui est de notre position, nous nous trouvons sur une chaîne de montagne couvrant tout l'îlot et s’étendant sur près de 1000 km de large et 20.000 km de long dans la direction du Nord-Est. Cependant un massif plus imposant se trouvant de l'autre coté nous ne pouvons pas encore connaître l'étendue de l'îlot dans cette direction. Notre latitude est un peu plus basse que le tropique Sud (environ 45°)  se qui explique ces température extrêmes. Par contre, vu que l'axe de rotation de cette planète a un angle très élevé les saisons vont faire changer le climat du tout au tout.

Les « apparitions » ont continuées à se produire et depuis les deux dernières semaines selon un rythme très précis : une après le dernier rayon de lumière, une avant le premier et une en pleine nuit. Aucune camera ni détecteur au sol n'est parvenu a fournir des informations satisfaisante à propos de ces phénomènes mais tout porte maintenant à croire qu'il s'agit bien d'observateurs organisés plus qu'un simple phénomène météorologique.

– Terminé –
avatar
Salliel

Messages : 45
Date d'inscription : 08/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum